Orchidée époustouflante toute l’année : quelques conseils stratégiques

Une orchidée parfaitement saine et fleurie est le désir de tous ceux qui aiment cette plante. Beau et délicat , il apporte raffinement et élégance partout où vous le placez !

Le genre d’orchidée le plus connu et le plus répandu est certainement Phalaenopsis.

Publicité

Mais comment le garder aussi beau et parfait toute l’année ? Voici quelques très bons conseils.

ÉPINGLEZ-LE

Orchidée en parfaite santé toute l’année, conseils

La période de floraison est l’hiver, de décembre à avril.

Bien entretenu, il donnera de belles fleurs jusqu’à 6 mois mais il arrive souvent qu’elles durent beaucoup moins longtemps.

Tôt ou tard vient donc la période de repos au cours de laquelle cette magnifique plante perd ses fleurs.

Cependant, comme des bourgeons peuvent également être présents en même temps, il est possible d’exploiter cette circonstance pour empêcher la plante de se déshabiller complètement.

Fleurs séchées, laissez-les tomber seules , ne les coupez pas. Il ne peut être exclu qu’elles fleurissent à nouveau ou que de nouvelles branches ou même de nouvelles plantes poussent à partir de la tige que vous pourrez transférer dans un nouveau vase !

Publicité

Mais passons directement aux astuces pour avoir une orchidée toute l’année au maximum .

La lumière.

La lumière dont elle a besoin varie selon le type d’orchidée. Pour Phalaenopsis, l’endroit idéal pour être positionné peut être dans la pénombre ou au soleil mais pas à la lumière directe . Cela pourrait brûler les feuilles.

Sachez également qu’avec trop de lumière elle risque de ne pas fleurir du tout et avec très peu de lumière elle poussera très peu et difficilement.

La température.

L’idéal se situe entre 15° et 24°.

Si la température atteint 30°-35°, en été par exemple, placez la plante dans un coin très ombragé où passe suffisamment d’air mais jamais trop froid (en dessous de 15°) !

Humidité des racines et sol.

Ils doivent toujours avoir autour d’eux un certain taux d’humidité (environ 70%).

Une bonne idée est d’utiliser une soucoupe contenant du gravier ou de l’argile (expansée) et un peu d’eau. De cette façon, la plante disposera en permanence d’une bonne dose d’humidité .

Publicité

Selon la taille du pot qui les accueille, les temps d’arrosage varieront.

Lorsque vous remarquez le substrat sec, arrosez, sans laisser d’eau entre les feuilles, en préférant le matin. Evitez absolument les eaux trop calcaires et trop dures et surtout qu’elles soient à température ambiante !

Pour le bon sol (l’écorce convient), vous pouvez en trouver sur le marché. Il faut toujours qu’elle soit drainante car la stagnation n’est pas bonne pour la plante.

Engrais : azote (20 parts), potassium (20 parts) et phosphore (20 parts).

La concentration en éléments nutritionnels varie selon les périodes et pour chaque litre d’eau il faut 1 g d’engrais.

Au printemps, fertilisez toutes les 2 semaines en augmentant la quantité d’azote (30 parts contre 10 et 10 de potassium et de phosphore).

En automne vous ferez l’inverse en préférant le potassium (20 parts) et le phosphore (30 parts) plutôt que l’azote (10 parts).

Une fois la floraison terminée, évitez de fertiliser pendant au moins 2 mois (pendant la période de repos végétatif).

Publicité

Rempotage et taille.

Le rempotage ne doit jamais être effectué pendant la période de floraison mais doit être effectué au printemps , lorsque la plante commence le repos végétatif. Puis tous les 2 ans.

Mouiller le substrat, extraire les racines et les laver soigneusement. Si la plante est saine, vous remarquerez également de nouvelles racines !

Coupez proprement les morts au niveau des nœuds et désinfectez la coupe avec de l’eau de Javel ou de l’alcool simple. Il faudra également utiliser un fongicide ad hoc (vous en trouverez dans le commerce).

Si possible, utilisez un nouveau vase un peu plus grand que le précédent et surtout transparent . Lavez-le et désinfectez-le comme vous l’avez fait pour les racines.

Cela vous permettra de garder sous contrôle l’état du système racinaire, qui doit toujours être d’un joli vert vif, et lui permettra de profiter de la lumière.

Suivez ces conseils et vous aurez une orchidée Phalaenopsis saine et belle toute l’année !

 

Publicité