Faites attention en arrosant le jardin à cette période : si vous vous faites prendre, l’amende sera très élevée.

Arroser le jardin ou le potager dans certaines régions d’Italie est devenu un peu risqué. Avec la sécheresse féroce actuelle, utiliser de l’eau pour arroser les plantes et les fleurs peut vous exposer à des risques d’amendes loin d’être légères. Bref, mieux vaut savoir à quelles heures on peut et ne peut pas donner de l’eau au potager ou au jardin potager, sinon cela va provoquer des douleurs.

Publicité

Faites attention en arrosant le jardin à cette période : si vous vous faites prendre, l’amende sera très élevée

Notre pays connaît une sécheresse pratiquement sans précédent. C’est une combinaison impie de manque de pluie et de températures très élevées. Bref, il est urgent d’économiser l’eau au maximum. En ce sens, arroser le jardin devrait être une habitude à abandonner, non seulement pour le bien de nos poches, mais aussi, le moins possible, pour le bien de l’environnement.

Vers un rationnement ?

Entre autres choses, il n’est même pas exclu que si les choses continuent ainsi nous n’arriverons pas à un véritable rationnement de l’eau (ainsi que du gaz et de l’électricité, mais c’est une autre affaire : les Anglo-Saxons parlent d’une « tempête parfaite » , eh bien, nous sommes dedans avec toutes nos chaussures).

La sécheresse et l’urgence hydrique touchent la plupart des régions, en particulier la Lombardie, le Piémont, la Vénétie et l’Émilie-Romagne. Dans certaines municipalités, l’état d’urgence a été demandé et plusieurs conseils ont interdit le lavage des véhicules privés. À Vicence et sur le lac de Bracciano, quiconque est surpris en train de laver son quatre-roues risque une amende pouvant aller jusqu’à 500 euros.

Ordonnances anti-gaspillage

Suite à la sécheresse persistante, de nombreuses administrations municipales ont interdit le lavage des voitures et l’arrosage des potagers et des jardins.

Dans la commune de Varèse, à Tradate, le maire a pris une ordonnance interdisant d’arroser les jardins et les potagers de 6 heures du matin à minuit. L’ordonnance restera en vigueur jusqu’au 31 août 2022. Si vous êtes surpris en train d’arroser pendant cette période, une amende de 25 à 500 euros sera appliquée. Il est facile de prévoir que de nombreuses municipalités emboîteront le pas.

Bien entendu, l’ordonnance ne s’applique pas aux lave-autos professionnels.

 

Publicité