Elles font partie des fleurs les plus belles et les plus aimées de toutes : nos chères orchidées .

Qu’il s’agisse d’un cadeau que nous avons reçu ou d’un achat personnel, les orchidées font partie des plus belles plantes pouvant décorer notre intérieur.

Mais malheureusement, ils ont besoin d’ attention et de soins .

Il arrive que, parfois, nos orchidées commencent à se faner et à se dessécher , même si, apparemment, nous suivons toutes les bonnes règles pour leur entretien.

Une des raisons peut être la pourriture des racines , un phénomène plus courant qu’on ne le pense.

Voyons ce que c’est et comment y remédier.

Attention : en cas de doute, d’incertitude ou de perplexité, demandez conseil à votre fleuriste ou jardinier de confiance.

Causes

Les raisons de la pourriture des racines peuvent être essentiellement au nombre de trois.

Eau ou humidité excessive

Dans presque tous les cas, les racines pourries dépendent d’une cause qui n’est pas toujours facile à deviner : l’ absorption d’ eau excessive .

Cela peut dépendre soit d’ un arrosage trop fréquent, soit du fait d’avoir laissé l’ orchidée dans l’ eau trop longtemps si on l’arrose par immersion .

De plus, une stagnation d’ eau se crée parfois dans les soucoupes ce qui peut augmenter le taux d’humidité et compromettre le développement normal des racines .

Altération du terrain

D’autre part, une autre cause peut être une modification de la composition du sol .

Nous utilisons souvent des engrais ou des engrais qui ne sont pas spécifiques à ces plantes pour nos orchidées .

Il en résulte une altération du pH du sol qui peut devenir acide.

Et c’est justement le sol acide qui endommage les racines , les faisant souvent pourrir.

Terrain trop compact

C’est l’hypothèse la plus rare, mais tout aussi possible .

Lorsque le sol utilisé est trop compact , il peut étouffer les racines, empêchant le passage de l’air.

Parfois, le sol devient trop compact avec le temps suite à divers arrosages .

Comment le remarquer

Pour savoir si vos orchidées ont effectivement des racines pourries , vous pouvez les sortir du pot , les nettoyer de la terre et les examiner.

Si les racines semblent plus foncées et plus molles que d’habitude, elles sont alors en état de pourriture .

Une astuce pour toujours garder un œil sur l’état des racines de votre orchidée est d’utiliser des pots transparents .

De cette façon, vous pouvez vérifier si les racines commencent à pourrir simplement en regardant à travers le pot , sans avoir à retirer la plante .

Remèdes

Pour prévenir

Le remède le plus efficace est certainement la prévention .

Vous pouvez éviter la pourriture des plantes en évitant les trois causes différentes et, par conséquent, en faisant attention à l’ arrosage , aux engrais et engrais utilisés et à la compacité du sol .

Coupe de racines

Si les racines sont maintenant pourries , vous devez suivre une procédure précise pour pouvoir sauver votre orchidée .

Vous devez d’abord faire tremper votre plante pendant environ une heure , afin de ramollir les racines et de faciliter l’opération.

Laissez sécher et retirez les racines du sol en essayant de les arracher très soigneusement .

Ensuite, enlevez les derniers résidus de terre en mettant les racines sous l’ eau courante .

En attendant, prenez le pot et lavez-le avec de l’eau et du vinaigre blanc pour éliminer virus et bactéries .

Il est maintenant temps de… couper !

Prenez des ciseaux ou des cisailles et coupez toutes les racines qui semblent pourries, sèches, creuses ou cassées.

NB : avant d’utiliser les ciseaux et cisailles, veillez à bien les stériliser pour ne pas compromettre la santé de votre orchidée .

Désinfecter et replanter

Après avoir coupé les racines pourries, saupoudrez les autres de cannelle qui est un antifongique naturel et empêchera les résidus bactériens ou fongiques restants d’ affecter à nouveau votre plante.

Ensuite, remettez le semis dans le pot d’ origine et remplissez-le de terreau neuf.

Versez très soigneusement le nouveau terreau pour ne pas endommager les racines .