Lors des travaux ménagers , nous devons tenir compte du fait qu’un nettoyage périodique des meubles ou des accessoires de la chambre est nécessaire.

Les oreillers , qui nous accompagnent pendant le sommeil, doivent être lavés de la bonne manière . De plus, il faut agir avec délicatesse pour ne pas les ruiner.

L’idéal serait également de les laver une fois par semaine et de les remplacer tous les deux ans , lorsqu’ils se détériorent.

Comme on le sait, il existe différents types d’oreillers : latex, synthétiques, plumes dorées et laine mérinos .

Pour une approche efficace mais délicate, on peut utiliser une série de remèdes naturels pour laver les oreillers … Découvrons ensemble !

NB Avant de commencer, lisez attentivement l’étiquette pour connaître la bonne méthode pour laver vos oreillers.

Oreillers synthétiques

Les oreillers synthétiques sont le type d’oreiller le plus acheté et le plus utilisé pour dormir. Voyons comment les laver en machine ou à la main .

Dans la machine à laver

Pour le lavage en machine , l’idéal serait de laver les oreillers synthétiques à l’eau froide et en utilisant une lessive douce, comme le savon de Marseille .

Le savon de Marseille possède des propriétés nettoyantes remarquables mais n’est pas agressif, c’est pourquoi il peut être utilisé pour une large gamme de linge.

Alternativement, vous pouvez laver vos oreillers en insérant 1 verre de vinaigre ou de bicarbonate de soude dans le tiroir de la machine à laver . Ils sont à la fois assainissants et blanchissants .

Attention au cycle d’essorage : pour ne pas abîmer les coussins, mieux vaut ne pas les essorer ou utiliser un mode délicat et léger.

Pour adoucir le travail de la centrifugeuse, ajoutez quelques serviettes , ça vous sera utile !

Lavage des mains

Pour le lavage des mains , mettez-les dans une bassine avec de l’ eau dans laquelle vous aurez dissous votre lessive bio délicate et laissez-les tremper quelques heures, puis rincez-les pour éliminer toute trace de mousse et essorez-les.

Laissez-les sécher complètement à l’air, en les laissant horizontalement.

Oreillers en duvet d’oie

Les oreillers en duvet d’oie sont super doux et procurent beaucoup de soulagement lorsque nous baissons la tête pour nous endormir !

Comment pouvons-nous mieux les laver? Étant plus délicat, mieux vaut opter pour un lavage à la main .

Tout d’abord, retirez la poussière en battant légèrement l’oreiller.

Remplir une bassine d’ eau froide et y plonger les coussins. A l’eau, ajouter le jus d’un citron et un peu de gros sel . La combinaison de ces deux éléments garantira que les coussins seront propres et désinfectés .

Le citron a des propriétés anti -bactériennes et blanchissantes , le gros sel absorbera toutes les taches d’humidité et aura un effet nettoyant sur l’oreiller.

Il sera très utile de masser l’oreiller de temps en temps pour qu’il retrouve sa forme habituelle.

Oreillers en latex

Les oreillers en latex sont fabriqués dans un matériau spécial qui n’est pas particulièrement adapté aux machines à laver.

Il y a aussi ceux qui préfèrent ne pas laver ce type d’oreillers pour ne pas les abîmer, alors laissez-les à l’air libre pendant quelques heures.

Pour le lavage des mains , mieux vaut éviter le gros sel , car son action nettoyante peut être agressive et corrosive. Mieux vaut opter pour une solution d’eau tiède avec un peu de vinaigre .

Laissez l’oreiller tremper toute la nuit. Laissez-les ensuite sécher à l’air libre en évitant le soleil direct.

Comme nous l’avons dit, préférez le lavage à la main, car l’essorage dans la machine à laver risque de ruiner le latex.

Coussins en laine mérinos

La laine mérinos (ou mérinos ) est une matière très précieuse et a toujours été utilisée pour la fabrication d’oreillers de nuit.

Dans ce cas, vous pouvez choisir le lavage en machine , à condition que les coussins soient contenus dans un sac à linge délicat.

Lavez-les avec du savon liquide de Marseille , pour que le lavage soit très délicat. De plus, réglez le cycle d’essorage pour qu’il ne dépasse pas 600 tr/min.

Une fois lavés, comme pour tous les coussins, laissez-les sécher horizontalement. Mais n’oubliez pas de bien répartir toute la laine dans l’oreiller en la massant.

Taches

Nous pouvons trouver des taches anti-esthétiques sur nos oreillers , qui peuvent provenir de la sueur, de l’humidité ou même du sang.

Taies d’oreiller

Les taies d’ oreiller sont destinées à protéger l’oreiller afin qu’il ne soit pas directement en contact avec la taie d’oreiller. Ils filtrent la poussière d’une manière ou d’une autre et peuvent donc être plus sujets à la saleté et aux taches .

C’est pourquoi vous pouvez sortir les coussins et laver la housse en toute sécurité dans la machine à laver ou en les imbibant d’1 verre de vinaigre blanc ou de percarbonate de sodium .

Ce composé est capable de blanchir le linge et d’éliminer même les taches les plus tenaces.

Coussins

Surtout pour les halos et les taches de sang , vous pouvez utiliser du peroxyde d’hydrogène , qui a de multiples usages pour le nettoyage de la maison .

Comme pour les matelas , vous prendrez une boule de coton et la tremperez dans de l’eau oxygénée. Tamponnez la tache et laissez agir, puis poursuivez le lavage.

Évidemment, cette méthode est plus adaptée aux oreillers blancs , car elle peut éclaircir un matériau de couleur différente.

Du bicarbonate de soude pour les coussins du salon

Si, par exemple, vous souhaitez assainir vos coussins de salon de manière naturelle , après les avoir retirés vous pouvez opter pour un nettoyage à sec (surtout s’ils ne sont pas déhoussables).

Prenez un grand sachet dans lequel vous avez inséré 250 grammes de bicarbonate auquel vous pouvez ajouter 3-4 gouttes d’huile essentielle d’ eucalyptus ou d’arbre à thé .

Insérez l’ oreiller et battez-le vigoureusement, puis laissez-le reposer toute la nuit.

Cette méthode sera particulièrement utile pour ceux qui ont des animaux domestiques et qui ont besoin de désinfecter à sec leurs oreillers.

Mises en garde

Nous vous rappelons qu’avant de commencer, il est très important de lire attentivement l’étiquette et de suivre les instructions fournies par le fabricant .